Le sac et les peurs

Avant de partir sur le chemin, j’ai lu le livre « Immortelle randonnée » de Jean-Christophe Ruffin qui raconte son expérience du chemin. Un chapitre est dédié au sac qui est un élément très important de la vie du pèlerin. Il soutien l’idée que le sac témoigne de des peurs du marcheurs, que parmi tous les objets soigneusement sélectionnés avant le départ, certains vont de révèle inutiles et ceux là reflètent les peurs de leur porteur.
Alors que je commençais moi même à faire mon sac, cette idée m’a interpellé . Je la partageait avec mes proches, et un personne plaisanta »Moi, je sais de quoi tu as peur: tu as peur du poids de ton sac . » Cela était une évidence, et il me semble que la plupart des marcheurs partagent cette notion.
Cependant, je dois bien avoué que j’ai appris sur moi même dans cette exercice de sélection d’objet: il m’est apparu plus difficile d’abandonner un livre à lire en route (171g) que mon cher appareil photo (880g). D’ailleurs je n’exclue pas la possibilité d’acheter un livre en chemin ! Et puis, il faut bien l’avouer j’ai tout de même la possibilité de prendre des photos avec mon portable.
Et vous, qu’y a t’il d’inutile dans votre sac ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s