Gratitude

Il y a des lieux et des moments clés pour chacun sur le chemin. Pour moi, la halte d’il y a quelques jours dans le petit village de Zabaltica restera gravé dans ma mémoire.


J’avais décidé de m’arrêter là car je savais que j’y trouverais un donativo. Un donativo est un lieu d’accueil qui repose sur le bénévolat et la participation libre des pèlerins en fonction de leurs moyens.
J’arrivais là bas après une bonne journée de marche à travers de magnifiques paysages d’automne, il faisait beau et chaud. Le donativo se trouve au sommet du village de Zabaldica, dans une belle maison lumineuse qui jouxte l’Eglise. J’y suis accueillie avec mes deux compagnons de marche par une grand monsieur Irelandais: Mickeal. Il nous explique qu’il est hospitalier volontaire dans cette maison avec sa femme Kateleen pour deux semaines. La maison peut accueillir jusqu’à 19 pèlerins, elle appartient à l’Eglise catholique et une petite communauté de 4 sœurs du Sacré Cœur vivent là.


Mickeal nous propose de nous installer, de nous doucher puis nous invite à nous reposer ou aller à la messe avant le souper. Il annonce aussi un temps de partage avec les sœurs et les autres pèlerins après le dîner.
L’endroit est magnifique et paisible, après ma douche je descends vers le jardin, des odeurs délicieuses de nourriture s’échappent de la cuisine oú Kateleen s’affaire . Je m’assieds quelques instants sur la pelouse,face à la vue. J’aperçois Pampelune au loin et je me sens envahie d’une surprenante envie de pleurer. C’est un mélange indescriptible de fatigue et de joie qui m’habitent à cet instant. Je repense à un texto reçu quelques minutes auparavant d’un ami qui me dit toute la chance que j’ai d’être en train de traverser l’Espagne, et à cet instant précis je la mesure pleinement. Je ressens une immense gratitude m’envahir pour tous les kilomètres déjà parcourus, cette belle journée, les rencontres et les leçons du chemin; et surtout le fait d’avoir je temps et de pouvoir choisir où et quand je terminerai mon voyage: Santiago? Finistère?


Le dîner est délicieux, nous sommes nombreux autours de la table et nous nous régalons. Puis vient le temps de partage, quelques soient nos croyances et religions nous sommes accueillis dans l’Eglise par la sœur Marie Ascu. qui parle aussi bien le Français que Suédois. Elle mènera ce temps où justement il est question de gratitude. L’échange et riche et beau, chaque personne explique un peu ce qui l’amène sur le chemin et ce qui lui fait ressentir de la gratitude. On y parle de l’Automne de la vie, de sortir de l’autoroute de la vie pour trouver son propre chemin et d’Amour. Puis les sœurs et les Irlandais disent pour nous une bénédiction, c’est bon d’entendre ces gens nous souhaiter de trouver ce que l’on cherche! Finalement, c’est Mickael qui nous propose de clore ce temps spirituel par un chant en gaélique. Sa voix grave raisonne dans l’église, les pèlerins bien installés dans les couvertures ont des étoiles qui brillent dans les yeux et le sourire aux lèvres. Ici, à Zabaldica, ils ont vécu un temps hors du temps dans l’esprit du chemin. Et moi, j’ai réalisé que j’ai déjà trouvé un peu de ce que j’étais venu cherché.

M-E-R-C-I

Publicités

Une réflexion au sujet de « Gratitude »

  1. Merci pour la carte que tu m’as envoyée elle est très rigolote, en plus moncuq je connais bien : on a des amis à la maison en ce moment qui habite là-bas. Ta soirée à Zabaltica devait être très sympa. merci pour ces moment que tu nous partages, à bientôt.
    Bisous Merlin.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s