A bit of context

Logo_PlacetoB-2     I am have been working with  Place to B team since few days now , running around to set up the rooms, to change the menus or to prepare  pass for the guests. The atmosphere is really good, each of us is doing  a lot ,  the team is motivated and efficient. I start to feel at home, sometimes very enthusiastic about the people I am meeting, sometimes very humbled by being surrounded by so many personalities.

 
       I can see the journalist working all day long, I meet people who are telling me « We decided to really act and live differently, now », I can hear the noise from the street and the outside world where security became a good reason to limit people expression. I am wondering about the format of my future articles and it seems to me that a bit of context would be good to start with. 

       Indeed, I am interested in the question related to climate change, and I am far from being an expert in sustainability. Therefore, I will do my best to make the most of theses 2 weeks in order to absorb a maximum of information. What a I the most interested in ? The solutions. I am convinced it isn’t too late to limit the climate change and that, as citizen we do have all the cards in hands to start the changes. By consequence, my future articles will be optimists and positives. I will share my discoveries and offer tangible solutions. My aim is to open your mind  and to transmit you the will to take action, at your level,  in your life.
 
Having  said that, the French context text isn’t great.Since the terrorists attacks of the 13th of November in Paris, the French government first forbidden street demonstration, then in the entire country. Since Sunday, the police has been doing search and arresting ecology  activists for their own « security ». Where is our great freedom gone? Since when a state needs to limit citizen freedom in order to guaranty their security? Is France still a democracy? Theses questions are in my mind as well.

     This is in that atmosphere that France is about to welcome the heads of states of the entire world, in order tdessin du jour 1o agree all together on the next targets to limit the global warming. Why do we need to limit it? Because if the average earth temperature rise by 2 extra °C , then the globalwarming process will be irreversible. The negotiations are incredibly complexes because each country has its own interests and different objectives. There are the developing countries which are already victims of climate changes (flood, drought …) and they don’t have the resources to face theses catastrophes and help their populations.  There are the emerging countries who want to develop fast and who don’t especially want to conform with new norms.  And finally, there are the developed countries who want to keep the same level of life and comfort while limitate and reduce their impact on environment…and their spend.There are 195 countries taking part in the CoP and a single country has the power to block the negotiation. In summary, as said yesterday a journalist specialist in the CoP negociations: « We are witnessing a beautiful utopia. » 

      In any case, the climate change is real . And it is important to remember that in one hand, all the  governments which are in Bourget for 2 weeks are representing us and we can hold them  accountable for their promises. And in another hand, each of us is capable of initiating the transition toward a world more respectful of environment. So, see you soon to share about evolution, solutions and options!

Publicités

Un peu de contexte

Logo_PlacetoB-2         Cela fait maintenant plusieurs jours que je m’active avec toute l’équipe de Place to B afin de mettre en place le décor, les menus et les pass des invités. L’atmosphère est bonne, chacun fait de son mieux, les gens sont motivés et efficaces. Je commence à me sentir chez moi, parfois super enthousiasmée par tous les gens passionnants que je rencontre, parfois impressionnée de côtoyer ces personnalités dont j’ignore jusqu’à l’activité. Je vois tous les journalistes travailler toute la journée, je croise des gens qui me disent « On a décidé d’agir vraiment et autrement, maintenant », j’entends les bruits de la rue et du monde où sécurité est devenu  une bonne raison pour empêcher l’expression de la population. Je m’interroge sur le format de mes articles à venir et il me semble qu’un peu de contexte serait de bon ton.

      En effet,  je suis sensible à toutes ces questions liées au changement climatique, et loin d’être une experte du développement durable. Je vais donc mettre ces deux semaines à profit afin d’absorber un maximum d’informations. Ce qui m’intéresse le plus? Les solutions. Je suis persuadée qu’il n’est pas trop tard pour limiter le changement climatique, je suis convaincue que les cartes sont dans nos mains de citoyens pour démarrer le changement . Par conséquent mes prochains articles seront optimistes et positifs. J’y partagerai mes découvertes, je proposerai des solutions concrètes. J’ai pour but de vous ouvrir l’esprit et de vous donner envie d’agir à votre niveau, dans votre vie.

     Cela dit le contexte français actuel n’est pas brillant. Depuis les attentats du 13 Novembre à Paris, le gouvernement français a d’abord interdit toute manifestation dans la rue à Paris, puis dans toute la France. Et depuis dimanche, la police perquisitionne et arrête des activistes de l’écologie en prévention, pour la « sécurité ». Où est passé notre belle liberté? Depuis quand limiter la liberté des citoyens, permet de garantir leur sécurité? La France est-elle encore une démocratie?   Voilà aussi des questions qui m’animent et qui je l’espère vous anime aussi.

dessin du jour 1C’est donc, dans cette atmosphère que la France s’apprête à recevoir
des représentants d’état du monde entier pour parvenir à un accord mondial, afin de limiter le changement climatique. Pourquoi doit-on le limiter? Par ce que si la température moyenne  sur terre augmente de 2°C supplémentaires alors le processus de réchauffement sera irréversible. Le contexte est incroyablement complexe, car chaque pays a des intérêts et des objectifs différents. Il y a les pays sous-développés qui sont déjà touchés par les changements du climat (inondations, sécheresses ect..) et qui n’ont pas les moyens de faire face à ces catastrophes et de soutenir leurs populations . Il y a les pays en voie de développement qui veulent se développer vite et qui n’ont pas spécialement envie de devoir répondre à de nouvelles normes. Et puis il y des les pays développés qui veulent conserver leur niveau de vie et leur confort tout en limitant leur impacte sur l’environnement et leurs dépenses . Il y a 195 pays qui font parti de la COP, et un seul pays peut bloquer les négociations. En résumé,  comme disait hier une des journalistes spécialiste de la CoP: « Nous sommes face à une belle utopie. »

         Cela dit, le changement climatique étant une réalité, il est important de se souvenir que les chefs d’états qui sont au Bourget cette semaine nous représentent. Et que, d’une part nous pouvons nous faire entendre auprès d’eux et leur demander des comptes. Et d’autre part, en tant que citoyen, chacun de nous est en mesure de démarrer une transition vers un monde plus respectueux de l’environnement . Alors à très vite pour parler évolution, changements et solutions.

En co-voiturage, vers la COP21

         Avant-hier j’ai voyagé en co-voiturage direction Paris et la COP21 ! J’aime beaucoup cette façon de voyager car c’est plus flexible et économique que le train. En plus, ça permet de rencontrer des gens et ça donne parfois lieu à d’intéressantes discussions. Cette fois-ci le hasard fait bien les choses car la discussion était essentiellement centrée sur la nature, la transition que doit amorcer notre société pour limiter le changement climatique et nos différents modes de vie. Plutôt pas mal, pour me mettre dans le bain de la COP21 ! Par exemple une des premières questions que l’on m’a posé était: Que veux dire COP21 ? Vous le savez vous ? Et bien COP21 c’est signifie « 21eme Conférence des partis ». Voilà maintenant c’est dit !

       Dans la voiture, on s’accorde sur le fait que ça n’est pas drôle de monter à Paris, j’essaie d’en savoir plus sur le conducteur en posant quelques questions. Je découvre alors qu’il est un amoureux de la nature, à tel point qu’il a essayé de vivre en autarcie dans une forêt des Cévennes pendant un temps ! Bon, il est un peu revenu sur sa vision et concède sans problème que c’est vraiment difficile, voir quasi-impossible, de vivre en autarcie de nos jours en France. Cependant il a quand même construit sa maison, tout seul,  suivant la technique Kerterre développée en Bretagne. C’est une maison incroyable, constituée de trois pièces circulaires et faite de paille et de terre avec de jolies ouvertures rondes. La maison se chauffe au bois, il a un panneau solaire pour l’électricité, et l’eau courante. C’est très joli, pas encore tout à fait cosy mais ça aiguise ma curiosité et je me promets d’aller lui rendre visite plus tard dans mon année.

kerterre 1

      Le conducteur me parle aussi d’un collectif d’innovation appelé POC21 qui se concentre sur l’innovation en réunissant régulièrement différents corps de métiers (ingénieurs, designers, geeks…) pour travailler ensemble à développer des produits durables : zéro carbone, zéro déchet. Ils organisent quelques expositions à Paris et dans la région parisienne à l’occasion de la COP21. Jetez un oeil à leur site, ils sont super actifs!

On the road to the COP21

         The day before yesterday, I traveled in car-share direction Paris! I love this way of traveling because it is more flexible and more economic than the train. Moreover, it is  another way to meet people and sometimes it allows interesting discussions. This time, by chance the discussion is essentially about nature, the transition our society needs to initiate to limit the global warming and our different ways of life.  Not bad to dive into the COP21 atmosphere! For example, one of the first questions I have been asked was: what does the acronym COP21 stands for? Do you know it? COP21 actually stands for « 21th Conference Of the Parties ».

       In the car, we agree on the fact that it isn’t fun  to drive  to Paris, and I try to know more about the driver by asking few questions. I discover that he is passionate about nature, so much that he tried to live in autarky in the middle of the forest in Cevennes for a year! Well, he reviewed a bit his vision since then and he easily admits that nowadays it is quasi-impossible to live in autarky in France. Still, he has built his house, on the his own, following Kerterre method which was developed in Brittany. It is an incredible house, with 3 different circular rooms. The walls and the roof are made of   straw and earth, with nice round openings.  The house is heated with wood, there is a solar panel for electricity and running water. It intrigues me, and I promise myself to visit it later in my year.

kerterre 1

      The driver also mention to me a community called   POC21 who is focusing on innovation by gathering  different specialists (engineers, designers, geeks…) in order to work together to develop sustainable products: zero carbon footprint and zero waste. The are organizing many exhibitions in Paris and the region during COP21. Have a look at it, they are very actives!

From Santiago to Paris…As Salama Aleykoum! 3/3

Paris Peace COP21

Personally, on my little ordinary citizen side, I am maintaining my volunteer involvment in the COP21. Next week, I will join the host team of Place to B COP21 in Paris.  It is the blogger and journalist for Le Monde, Anne-Sophie Novel, who is at the origin of the initiative. Place to B COP21,  is a working and collaborative space for journalist, bloggers and artists who will work  around climate and ecological transition solutions themes. I  can’t wait to meet all these people! I want to be creative, to fuel myself with positivism, new ideas and constructive energy! I am hoping  to see the front pages of newspapers changing from red to green. I want to be there when Parisians and French people will come up with strong symbolic actions to replace the Global Climate March. I will be actor in the COP21, and I hope you will join me in your own way!

De Compostelle à Paris…As Salama Aleykoum! 3/3

Paris Peace COP21

*Merci à Marjolaine pour son illustration

 Personnellement, de mon côté de petite citoyenne lambda, je maintiens mon engagement de volontaire à la COP21. La semaine prochaine je rejoindrai l’équipe d’accueil de Place to B COP21. C’est la blogueuse et journaliste du Monde, Anne-Sophie Novel qui est à l’origine de cette initiative.  Place to B COP21, est un lieu d’accueil et de travail pour les journalistes, blogueurs et artistes qui vont fabriquer l’information autour du climat et des solutions de la transition écologique pendant la COP21. J’ai hâte de rencontrer tous ces gens. Je veux faire preuve de créativité, le plein de positivisme, de nouvelles idées et d’énergie constructive! J’espère voir les unes des journaux passer du rouge au vert. Je veux être là lorsque les Parisiens et les Français vont faire preuve de créativité afin de remplacer la Marche Mondiale pour le Climat en actions symboliques parlantes. Je veux être actrice de la COP21 , et j’espère que vous m’y rejoindrez à votre manière!

From Santiago to Paris…As Salama Aleykoum! 2/3

      And then, I watched an extract of a discussion on a TV set with the journalist Sylvain Lapoix who is at the origin of  #PorteOuverte on Twitter, he was talking about his action. I said very simply: « I am the guy who did ONE tweet at 9.30 pm and that’s all! » « You can ask my family I haven’t done anything, I really did nothing that evening. » « The solidarity was there before. » « The open door, it is them who opened the door, it is the Parisians who showed the example. » This is how Sylvain Lapoix  proved me wrong, he showed me that a very little action from an ordinary citizen, can make a big difference, and if he can do it, so do I!

brain newsAnd Sylvain Lapoix went further, he called at the « open door » on transparency about oil money. He mentioned an article from the Financial Time which states that Isis earns 1.5 millions $ per day out of oil industry. Therefore he is encouraging us to connect the current affairs together: oil means energy, energy means climat change and climate change means COP21. We are living in a connected world, so let’s connect the current affairs!