En Quête de Sens

        C’est les vacances de Noël, pour la première fois depuis des années nous nous réunissons dans la maison de campagne de ma grand-mère maternelle. Entre les oncles et tantes, les cousins, les memEn Quête de sens DVD.jpgbres rapportés nous ne sommes pas moins de 28 à table pendant plusieurs jours. Les discussions vont bon train, bien évidemment on parle politique, on débat sur les solutions aux crises et on me pose des questions « Et ton chemin de Compostelle ? », « Et ton expérience à Place to B pendant la COP21 ? ». C’est certain que la démarche interroge et parfois dérange ! J’ai 29 ans, j’ai démissionné de mon poste dans une grande multinationale il y a quelques mois. Je suis rentrée en France et partie en quête de moi-même et surtout d’une vie qui aurait plus de sens. Justement « En quête de sens » c’est le nom du reportage dont on m’a beaucoup parlé durant la COP21, tant et si bien que j’ai acheté le DVD et j’ai organisé une grande projection avec toute la famille. Sans même l’avoir visionné avant, j’installe l’écran, branche le vidéo projecteur et c’est parti pour 1h30 de visionnage avec toute la famille.

Projection En Quete de sens.jpg

      Bientôt tout le monde est pris dans l’intrigue, dans les rencontres et les découvertes de Marc et Nathanaël. Ces derniers sont amis d’enfance et se sont retrouvés aux Etats-Unis par hasard il y a quelques années. Nathanaël Coste venait de terminer un reportage sur l’eau en Inde, tandis que Marc de la Menardière travaillait pour vendre de l’eau en bouteille dans le service marketing d’une grande entreprise. A ce moment beaucoup de choses les opposent : les convictions, les modes de vie, etc. Pourtant lorsque Marc se retrouve cloué au lit suite à un accident et décide de regarder  les reportages laissés par Nathanaël il commence à changer sa vision de la vie. Tant et si bien qu’une fois remis, il démissionne de son poste et part rejoindre Nathanaël en Inde. Il a besoin de comprendre, de rencontrer tous ces gens brillants qui vivent différemment et qui ne sont pas effrayés par le changement. C’est la quête de Marc à travers le monde que Nathanaël  a filmé. Puis ensemble ils ont monté et produit le film.

    Dans la ligné du road trip-reportage Demain– mais plus centré sur le changement intérieur- le reportage « En quête de sens » permet de voyager, s’ouvrir l’esprit et rencontrer des acteurs du changement durable et des philosophes modernes. Il montre qu’il est possible de vivre autrement, et met l’accent sur des notions importantes comme la différence entre le plaisir et  le bonheur, le lien entre l’homme et la nature, et les limites de notre système actuel. A travers chaque rencontre et témoignage on prend un peu plus conscience de la capacité de l’homme à être acteur de ce monde en changement et de sa capacité à mettre en place des structures, des lieux de vie et des systèmes qui ont du sens. La production d’ « En quête de sens » a été soutenue par le financement participatif de 963 internautes qui ont cru au projet. De plus, le film étant auto-distribué par l’association qui l’a produit, cela permet à qui le désire d’organiser une projection publique sans frais et complications. Il suffit de se connecter sur le site internet du reportage  et de suivre les instructions. Ce reportage est bien d’actualité, il est idéal pour alimenter nos réflexions sur le changement, nos modes de vie et fonctionnements actuels et futurs. A partager sans modération avec vos amis, votre famille, vos groupes sociaux. Bonne séance !

Publicités

Demain

         A la moitié de la COP21, enfermée la plupart du temps dans la bulle positive de Place to B, je profite au maximum de mon temps libre. De conférence en films, de Place to Brief au Bourget, en passant par le village des alternatives à Montreuil ce week-end; j’écoute, j’apprends, je questionne, je lis et je rencontre beaucoup de gens. C’est difficile  de trouver le temps de me poser, de digérer et d’écrire. Et puis, je ne sais pas par où commencer. Chaque  soir je me dis « Demain j’aurais les idées plus claires, demain je le fais !  J’écris ! »

       DDEMAINEMAIN, c’est d’ailleurs le nom du film de Mélanie Laurent et Cyril Dion. Et c’est grâce à ce film que j’ai  réalisé pourquoi je ne sais pas par où commencer. En effet,  tout est connecté. Et une bonne solution ne peut pas seulement traiter de l’agriculture, ou des déchets, ou de l’économie mais prend en compte tous ces paramètres et bien d’autres encore. Alors bien évidement,  présenterai sur blogpause quelques solutions existantes et concrètes, mais cela ne vaudra surement pas toutes les celles présentées dans ce magnifique film-reportage.

       Réalisé sur 2 ans, DEMAIN a été financé grâce au financement participatif de 10 266 citoyens qui ont cru en ce projet. A la fois réaliste, positif et dynamique, le message est clair : demain se construit aujourd’hui, et donc les solutions de demain existent déjà. Les réalisateurs ont choisi de commencer par le chapitre de l’agriculture, car comme l’explique Cyril Dion à la fin de la projection, il s’avère que souvent lorsqu’une civilisation s’effondre c’est par le manque d’alimentation.  De fil en aiguille, nous voici entrainés dans ce road trip des solutions sur une magnifique une bande originale composée par Frederik Stahl. On ne voit pas le temps passer, on découvre, on apprend, on est bluffé par tant de positivité à propos d’un tel sujet ! Bref, ce film sera bientôt une référence en matière de reportage à propos des solutions au changement climatique. Allez le voir et emmenez votre famille, vos amis et vos voisins.  Qui sait, peut être une idée de projet naîtra de votre séance de cinéma !