Le mot de la Fin

Il m’aura fallut du temps pour poser ces quelques mots. Les deux pieds déjà bien ancrés dans ma nouvelle vie, je sens que c’est le moment. Le moment de clôturer pour de vrai ce blog, afin qu’il reste celui d’une année extraordinaire ; le blog d’un grand virage à 90° dans ma petite vie bien rodée.

Partie d’un endroit où je me sentais complètement décalée pour aller doucement et surement réaligner ma vie. J’ai osé ce que beaucoup de gens qualifient « d’osé, de risqué »: tout quitter pour l’inconnu. C’est vrai ça demande beaucoup de courage. Mais quand l’énergie est présente pour le faire, c’est un signe assez fort pour s’autoriser à s’écouter.

« Si tu es si brillante à faire un travail que tu n’aimes pas, alors comment réussirais-tu dans un travail que tu aimes? »   Tama J.Kieves   This Time I dance

J’ai vécu une année fantastique, avec de grandes joies et aussi des moments plus difficiles. Je n’aurais jamais imaginé que cette décision me demanderai autant de travaille sur moi-même. Egalement, je n’aurais jamais imaginé que j’en apprendrais tant sur moi-même! Et ça valait la peine, maintenant j’ai quelques clés qui me permettent d’avancer pas plus vite, mais plus vraie.

« Quand tu te sens au point le plus sombre, n’oublies pas que l’obscurité est entourée de beaucoup de lumière.  » G.U

Je ressens une gratitude immense envers tous les gens qui ont croisé ma route cette année. Ceux qui m’ont ouvert leur porte, qui m’ont hébergée, nourrie et accueillie comme j’étais; là où j’en étais. Il y a eu des rires, il y a eu des larmes. Et au final, il ne me reste que cet Amour avec un grand A. Et ce merci qui me vient du fond du cœur et que j’écris ici bien gros car j’ai envie de le crier ou de le chanter: M E R C I.

Il y a un groupe d’ami.e.s que j’aimerai remercier tout particulièrement. Ils et elles ne se connaissent pas nécessairement, mais à la vieille de prendre cette grande décision de sauter vers l’inconnu, je leurs avais demandé un.e.s à un.e.s « S‘il te plait, est ce que tu acceptes de me soutenir durant cette année?« . Bien sûr que je savais qu’ils et elles accepteraient! Seulement, de l’avoir dit et d’avoir entendu ce OUI, m’a permis de me libérer peu à peu de ma peur de l’inconnu et de me rassurer: « Je peux compter sur cette équipe d’ami.e.s pour le moindre souci« . Inconsciemment c’est tellement puissant! Alors un   I M M E N S E  M E R C I  à vous ma « Support team », vous avez fait un boulot génial! Merci pour vos petits messages réguliers, vos cartes, vos mail, les heures sur skype, votre accueil et votre bienveillance. Chancun.e.s à votre manière vous avez été présent.e.s et vous avez contribué à la réussite de cette année.

coeur-pieds

Ces dernières semaines, alors que je débute une nouvelle tranche de vie j’ai réalisé que je n’avais pas terminé de chercher ma voie, de préciser mon projet, de me former. Je vais continuer d’avancer à mon rythme et d’expérimenter afin de me dessiner une vie heureuse.

« Soit patient envers tout ce qui n’est pas résolu dans ton coeur et essais d’aimer les questions elle-mêmes. » Rainer Maria Rilke

Alors bien évidement, je vais continuer à utiliser ma plume, mon appareil photo, mes pieds, mes cinq sens, ma sensibilité et mon esprit d’analyse.

Voici les différents blogs où vous pourrez continuer de me lire:

Merci de m’avoir suivie dans mon aventure.

 

The last word for the end

It took me some time to write this few words. The two feet already anchored in my new life, it is time to officially end this blog. I want it to remain the blog of an extraordinary year; the blog of a big 90°  turn in my life. 

 Gone from a place I was feeling completely  misplaced to slowly go toward a life more aligned with who I really am. I did what many people are qualifying  of « daring, risky »: I left my job for the unknown. It is true it requires some guts. Also when the energy to do so is present, it is a sign strong enough to authorize ourselves to listen to it.

« If your’re this successful doing work you don’t love, what could you do with work you do love? «   Tama J.Kieves   This Time I dance

I had a fantastic year, with deep joy and some more difficult moments. I would have never imagine that this decision would require so much work on myself. Equally, I would have never imagine I would learn so much about myself! It is worth it, now I own few keys which allow me to progress not faster, but truer and better.

« When you fill at the darkest point, remember the darkness is surrounded by lot of light. » G.U

I feel a profound gratitude toward all the people who crossed my path this year. The ones who open their door to me, who hosted, fed and welcome me as I was; where I was. It has been some laugh, it has been some tears. At the end, it remains Love with a capital L. And this « thank you  » which comes from the deepest place in my heart and that I write in big because I feel like screaming it or singing it: T H A N K    Y O U.

There is another groupe of friends I would like to particularly thank. They don’t necessary know each other, but the day before I jumped into the unknown I asked each of them individually « Please, would you accept to support me during this special year ». Of course I knew they would accept! However, by asking out load for it and hearing this YES, I liberated myself from my fear of unknown. I felt reassured: « I can account on this team of friend in any kind of situation. » Unconsciously it is so powerful! So…a H U G E  T H A N K   Y O U to you my « support team », you did a great job!  Thank you for you regular messages, your cards, your emails, the conversations on skype, your hospitality and your kindness. Each of you, with your own style, has been present and has contributed to the success of this year.

Coeur pieds.jpg

These last weeks, while I am starting a new phase of life I realised that I haven’t finished to look for my way, to refine my project, to learn. I will continue to move forward at my own rhythm and  explore, in order to live a happy life.

« Be patient toward all that is unsolved in your heart and try to love the questions themselves. » Rainer Maria Rilke

And naturally, I will continue to use my pen, my camera, my feet, my 5 senses, my sensibility and my analytical skills.

Here are the different blogs where you can continue to read me:

  • FLOT d’INSPIRATION my new blog, my space of freedom to share the words which come.
  • The blog  Place to B, for articles about ecology and citizenship (sorry I wrote only in French so far).
  • The blog and the newspaper Tout Va Bien (Everything Is Okay), where I am volunteer journalist
  • And I hope in some other newspapers soon!

Thank you for following me in my adventure.

 

 

From the top of the mountain- Contacting the essential

I climbed up-there to discover Vercors because I spent several weeks at the bottom of this mountain range this year. I also wanted to go back to the sensation of the camino and at the same time contact the essential, my essential, just before starting a new adventure in my professional life.

 

To do so, nothing better than a full immersion in nature, without a phone or internet connection; just my bag-pack.CIMG4035
Lire la suite

Du haut de la montagne- Contacter l’essentiel

Partir là-haut, c’était aller découvrir le Vercors au pied duquel j’ai passé plusieurs semaines cette année. C’était aussi retrouver des sensations du chemin et recontacter l’essentiel, mon essentiel, avant de me lancer dans une nouvelle aventure professionnelle. 

 

Pour cela rien de mieux qu’une immersion dans la nature, aucune connexion de nature téléphonique ou informatique;  juste mon sac à dos. CIMG4035 Lire la suite

Du haut de la montagne

Je vous écris du haut de la montagne. Je voulais terminer mon année sabbatique comme je l’ai commencé: en marchant. 

Alors j’ai abandonné mes cartons en cours et j’ai repris mon sac à dos. J’ai chaussé mes chaussures et je suis partie à travers les hauts plateaux du Vercors pour trois jours. Cette fois-ci pas de villages aux alentours, il m’a fallu préparer le chemin minutieusement. J’ai de la nourriture pour 3 jours dans mon sac, 2 cartes IGN et surtout je sais où sont les sources d’eau, celles qui coulent encore et celles qui sont déjà taries.

Lire la suite